• Le 04 décembre 2020
    false false

Article paru dans la revue de l'AEFA n°239 Ecrit par Simon Avrillon, Lilian Lacourpaille et Gaël Guilhem

Simon Avrillon est chercheur à la faculté de médecine de la Northwestern University (Chicago, États-Unis) et au Shirley Ryan Abilitylab (Institut de rééducation de Chicago, États-Unis). Il a réalisé sa thèse à l’INSEP entre 2015 et 2019 sur les coordinations musculaires des ischio-jambiers chez les sujets sains et les athlètes élites revenant de blessure (Directeurs de thèse : Gaël Guilhem, François Hug et François Cottin). Il travaille actuellement sur les stratégies de suppression des tremblements chez les patients touchés par la maladie de Parkinson et le contrôle d’exosquelettes par des patients ayant subi un accident vasculaire cérébral.

Lilian Lacourpaille est Maître de conférences au sein de l'UFR STAPS de Nantes, mais également Responsable pédagogique de la Licence STAPS mention "Entrainement Sportif" et Responsable pédagogique du Diplôme Universitaire de Kinésithérapeute du sport.

Gaël Guilhem est Chercheur et Directeur du Laboratoire Sport, Expertise et Performance de l'INSEP.

Article de l'AEFA n°239