Un article du New York Times en date du 23 octobre 2019 a été consacré à une recherche récemment publiée par François dans la revue Journal of Applied Physiology en collaboration avec différents enseignants-chercheurs de l'UFR STAPS (Sylvain Dorel, Thibault Deschamps, Lilian Lacourpaille), sur la base d'une expérimentation menée avec le laboratoire de l'Université du Queensland (Brisbane) dans lequel il se trouve actuellement.

mouvementUn exemple remarquable de diffusion de la culture scientifique et de rayonnement international pour le labo MIP et l'Université ! Cette recherche a été remarquée parce qu'elle apporte des éléments de réponse nouveaux à la question complexe des "signatures" individuelles du mouvement : comme notre visage ou nos empreintes digitales, notre façon de bouger nous identifie de façon singulière. Sur la base d'une expérimentation menée par électromyographie avec 80 participants sur des tâches de pédalage et de locomotion, cette recherche montre l'existence de stratégies individuelles d'activation musculaire (ou signatures motrices), qui ne sont pas seulement variables d'un individu à l'autre, mais qui sont propres à chaque individu. Cette recherche présente à cet égard des intérêts pratiques indéniables dans le domaine clinique et dans celui de l'entraînement sportif.
Lisez l'article du New York Times
Pour aller à la source


 



Harold Edgerton (1903-1990) Joueur de golf 1938 Photographie à lumière stroboscopique